Et si vous en saviez un peu plus ? Bilan 2017

bilan 2017 carnet citadin blog lifestyle fashion

 

Bonjour tout le monde !

J’espère que vous avez passé de belles fêtes de fin d’année. En ce 1er Janvier 2018 je voulais vous souhaiter une merveilleuse année, remplie de réussite, d’amour et de bonheur. J’ai pour ma part passé de très bonnes fêtes, d’autant plus qu’elles sont arrivées juste après mes partiels donc j’ai enfin pu avoir du temps pour ma famille, mes amis, et pour moi-même (j’ai enfin rattrapé mes courtes nuits de révision !). Aujourd’hui je ne vais pas vous faire un article « résolutions 2108 », car plutôt que de vous dire ce que je projette de changer il faudrait que vous me connaissiez un peu mieux. J’ai récemment réalisé que je tiens ce blog mais que j’y dévoile peu de ma personne. Cela peut s’expliquer du fait que je suis par nature discrète et que je n’aime pas m’exposer en public, et que garder une part de mon intimité m’importe. Cependant, il y a tout de même un écart important entre dévoiler une part de sa personnalité pour construire une identité à son blog et se dévoiler entièrement (de manière relative évidemment, car même les blogueuses qui semblent beaucoup se dévoiler ne montrent pas tout. Heureusement d’ailleurs !). C’est pourquoi il me semblait important de me dévoiler davantage ici, pour tenter de construire une relation avec mon lectorat (même si la plupart de mes lecteurs sont des proches !) et construire une identité plus profonde à mon blog. Moi même j’ai réalisé que mes blogueuses préférées, celles que je suis avec attention et régularité, sont celles que je pense connaitre le mieux, soit parce que je les ai rencontrées, soit parce que je les suis sur Snapchat, réseau au travers duquel une certaine « complicité » (certes virtuelle) s’établit facilement du fait que l’on peut suivre une bonne partie de leur quotidien.

J’ai cessé d’écrire sur le blog un certain temps, et cela pour plusieurs raisons. Une première raison, assez évidente, qu’est mes études très prenantes, le mois de décembre étant le moment le plus chargé de l’année pour cause de la fin du semestre (= projets à rendre, et partiels). Pour vous en dire encore davantage, j’en suis à ma dernière année d’IUT (en marketing pour ceux qui ne savent pas), ce qui veut dire que cette année est également l’année de transition entre la fin de l’IUT et ma poursuite d’études. Donc cette année 2018 sera marquée par des concours pour intégrer une autre école après l’obtention de mon DUT. Je prépare plus spécifiquement le concours pour entrer au CELSA, visant ainsi à me spécialiser dans la communication. C’est donc une année chargée et pleine d’enjeux qui m’attend, comme pour beaucoup d’autres d’entre vous !

Mais cette absence n’est pas uniquement du à mon manque de temps, le manque de motivation étant aussi présent. De nature assez « perfectionniste » (je n’aime pas ce terme trop cliché mais bon) j’ai toujours l’ambition de produire un contenu assez professionnel et de qualité mais de toute évidence je n’ai pas les outils et les clés pour (pas de connaissance en codage informatique, pas photoshop pour retoucher les photos, difficile de trouver quelqu’un pour shooter des looks etc…), ce qui a tendance à me freiner pour continuer ce que je fais. Je suis beaucoup de blogs (dont la plupart sont professionnels) et donc cela me donne l’envie de créer des contenus aussi performants et bien réalisés, cependant j’oublie généralement qu’il y a des équipes derrière et beaucoup d’expérience. Mais se comparer à d’autres et vouloir s’améliorer est naturel et ne pas pouvoir mener à bien ses « ambitions » est très démotivant. Je garde tout de même le plaisir de rédiger des articles et prendre des photos donc je n’arrêterai pas le blog pour autant mais je me dis qu’il sera peut être plus performant dans le futur et que l’heure n’est juste pas encore venue. Voila pour ce qui est du blog et de son avancé.

 

Côté perso, 2017 a été une année de remise en question et de changement sur ma manière de penser et de vivre. J’ai pris conscience des belles choses et des vrais valeurs de la vie, peut être grâce à mon grand père qui lui se bat pour la sienne. Je ne veux pas m’exprimer comme la personne de 80 ans qui enseigne ses expériences de la vie car ce n’est absolument pas le cas et que j’ai encore beaucoup à apprendre sur la vie, mais cette année j’ai découvert la notion de développement personnel et cela m’a beaucoup apporté. J’ai lu beaucoup de choses à ce propos, que ce soit sur des blogs, dans des magazines ou même des livres spécialisés (je vous reparlerai plus tard d’un livre génial que je suis en train de lire sur la routinologie). Ce n’est pas simplement un « phénomène de mode » (car oui on entend le mot « développement personnel » de plus en plus) mais un puissant moyen d’améliorer son quotidien et de booster sa manière de vivre.

Sur un registre similaire, j’ai eu une prise de conscience sur mon alimentation. Avant toute chose je tiendrai à dire qu’il ne s’agit pas d’une influence des réseaux sociaux sur la tendance du veganisme ou tout autre influence, mais bien d’une réflexion personnelle. Je me prive aujourd’hui d’aucun types d’aliments mais tente de réduire ma consommation de protéines animales. Tout d’abord parce qu’en abuser n’est pas bon pour la santé, ni pour la planète, mais également parce que je suis dégoutée de la manière dont certains produits (particulièrement industriels) sont élaborés. Comment continuer à manger des knackie, du jambon industriel, ou du foie gras quand on sait comment ils sont produits ?! Et bien entendu cela concerne nombre de produits, pas uniquement ceux d’origine animale. Depuis cette année je consomme du lait végétal (aussi pour des questions d’indigestion du lait animal), et j’ai testé des alternatives à la viande/au poisson comme le tofu ou le seitan. Je ne deviendrai pas végétarienne ni même vegan car je souhaite continuer à manger de la viande ou du poisson, mais ce de manière plus occasionnelle et avec des produits sains qui n’ont pas subit mille et une transformations. Je n’ai pas encore réussi à respecter cela à 100%, d’autant que cela reste fortement contraint par le fait que je reste dépendante des repas familiaux, mais c’est un de mes objectifs pour cette nouvelle année. Si d’autres personnes partagent mon avis sur ce type d’alimentation, appelé le flexitarisme, vous pouvez trouver davantage de précisions sur internet.

 

Voila pour ce qui est d’où j’en suis aujourd’hui et j’espère sincèrement que cet article vous aura éclairé sur qui je suis et sur l’activité de ce blog. J’avais déjà rédigé un article sur quelques faits à propos de moi (juste ici), c’est d’ailleurs un des articles les plus lus sur mon blog ! Ce sont des articles peu évidents à écrire pour moi et encore moins faciles à publier. J’ai commencé à écrire cet article sans vraiment savoir s’il allait voir le jour (et j’en doute encore à cet instant !), mais « la créativité demande du courage » disait Henri Matisse.

Je vous souhaite une bonne soirée et à bientôt sur le blog !

Laisser un commentaire