Découverte de Naples et de ses environs (Capri, Pompéi,Procida)

procida italie voyage blog carnet citadin

Hello les amis !

Me voici de retour sur le blog après un mois de juillet assez chargé ! Si vous avez suivi mes aventures sur Instagram vous aurez compris que j’ai enchaîné les voyages avec dans un premier temps l’Italie puis la Croatie. Le mois d’août sera pour moi plus calme, entre La Baule et la campagne de Mayenne.

Comme promis, je vous rédige un article retour sur mes petites excursions de cet été, commençons donc par l’Italie !

Je devais partir une semaine complète dans le sud de Italie, mais Easyjet en a décidé autrement !! Oui, à cause d’un problème technique notre vol avec Easyjet a été annulé le matin même (merci le réveil à 4h du matin pour rien!). Nous n’avons pu partir que le lendemain soir, nous faisons perdre ainsi deux journées complètes sur place. Tant pis, 5jours c’est déjà bien ! Et en fin de compte nous avons réussi à faire tout ce que nous avions prévu de faire.

Nous avons donc séjourné 5 jours à Naples, nous avions réservé un airbnb dans le centre historique de la ville. La localisation très centrale de notre airbnb nous a permis de visiter très facilement la ville, nous avons toujours tout fait à pieds. Naples est une ville relativement sale, les poubelles débordent dans la rue, des cables sortent d’un peu partout, beaucoup de rues sont taguées etc… Mais elle n’en déborde pas moins de charme ! J’ai beaucoup apprécié découvrir les rues de Naples, avec leurs façades colorées et le linge étendu dehors. Elles sont pour la plupart très étroites et pleine de jolies découvertes !

 Balades, visites & Must see

Je vous conseille de visiter le centre historique à pied et de vous balader dans les petites rues du centre. Vous y trouverez de charmantes places, de jolies églises, des restaurants typiques etc… La rue à ne pas manquer est la Via dei Trinabuli, qui offre de nombreuses adresses de restaurants, des épiceries, des petites boutiques, mais également de nombreux monuments comme la cathédrale de Naples « Cattedrale metropolitana di Santa Maria Assunta » par exemple.

La ville de Naples est composée de très nombreuses places, toutes plus belles les unes que les autres. Ne loupez pas quelques places comme la piazza del Gesu Nuovo sur laquelle se tient l’église Gesu Nuovo, ou encore juste à côté la piazza Dante.
Ne manquez surtout pas la grande piazza del Plebiscito qui abrite le Palais royal de Naples, le théâtre San Carlo et surtout la Basilique San Francesco di Paola. La visite du théâtre San Carlo est fortement recommandée pour la beauté du lieu (compter 6€ l’entrée).
Une de mes places préférées est la piazza Vincenzo Bellini, une petite place pleine de charme située au bout de la Via dei Trinabuli qui dispose de jolies adresses pour prendre un verre ou pour déjeuner/diner à l’abri de l’agitation napolitaine.

Piazza del Gesu Nuovo

Eglise du Gesu Nuovo

Piazza del Plebiscito

Piazza Vincenzo Bellini

naples italie voyage blog carnet citadin

Si vous êtes vers la piazza del Plebiscito, profitez-en pour faire un tour à la Galleria Umberto I, située juste à côté. Cette galerie marchande est très connue pour son architecture assez spectaculaire. Passez également voir le Castel Nuovo. Ce château se visite (entrée payante), mais je ne l’ai pas fait suite à des avis assez mitigés sur l’intérêt de la visite.

Galleria Umberto I

naples italie voyage blog carnet citadin

naples italie voyage blog carnet citadin

Castel Nuovo

naples italie voyage blog carnet citadin

Vous pouvez vous diriger vers la station de metro « Museo », passer devant le musée archéologique national de Naples puis aller vers la Via Vergini où vous tomberez sur une sorte de petit marché dans lequel vous trouverez un peu de tout : des fruits, légumes, vêtements, lunettes de soleil, chapeaux… Profitez d’être dans cette rue pour passer devant le Palazzo dello Spagnuolo, un édifice dont l’architecture vaut vraiment le détour !

Musée archéologique national de Naples

naples italie voyage blog carnet citadin

Palazzo dello Spagnuolo

naples italie voyage blog carnet citadin

Envie de sortir de ces rues étroites et de voir un peu la mer ? Prenez la Via Cesario Console, directement accessible depuis la Piazza del Plebiscito (l’occasion de faire tout d’un coup) puis longez le front de mer (via Nazario Sauro, via Partenope). Cette promenade vous fera passer devant le Castel dell’ Ovo, dont l’entrée est gratuite et qui vous offrira depuis là -haut une vue imprenable sur la baie de Naples et sur le quartier de Chiaia. Au pied du château se trouve un petit port, le port de sainte Lucie, ainsi que plein de petits restaurants très sympas (je vous en reparlerai plus bas dans mes adresses restaurants). Je vous recommande vivement d’aller à cet endroit, nous l’avons tellement apprécié que nous y sommes retournées deux fois.

Le Castel dell’Ovo et le port de sainte Lucie

naples italie voyage blog carnet citadin

naples italie voyage blog carnet citadin

Vue depuis le Castel dell’Ovo (sur le port de sainte Lucie)

Quartier de Chiaia vu depuis le château

naples italie voyage blog carnet citadin

Si vous continuez la promenade du front de mer après le Castel dell’Ovo vous arriverez dans le quartier de Chiaia. Vous pouvez passez par le parc de la Villa comunale, un joli parc le long de la mer.

Parc de la Villa comunale

naples italie voyage blog carnet citadin

Front de mer, quartier de Chiaia

naples italie voyage blog carnet citadin

Enfin, vous pouvez découvrir les autres quartiers de Naples comme le quartier espagnol, ou encore Vomero dans les hauteurs de Naples. Je n’ai pas eu le temps de visiter le quartier de Vomero. Je voulais y accéder en funiculaire mais celui-ci était fermé le jour où je voulais y aller et à pied depuis le centre historique de Naples il faut bien prévoir quelques heures ! (d’autant plus que ce sont des petites rues en montée !)

Shopping

Si vous cherchez des rues plus commerçantes avec des grandes enseignes de prêt-à-porter, et des adresses pour prendre des glaces, des pâtisseries où même déjeuner, il y a deux grandes rues qui ressortent particulièrement : la Via Toledo et la Via Chiaia, proches l’une de l’autre. Ou encore la via Alessandro Scarlatti, si vous êtes dans le quartier de Vomero.
Pour tout ce qui est boutiques de souvenirs et petites boutiques artisanales, le centre historique est plus approprié (Via dei Trinabuli et ses alentours).

naples italie voyage blog carnet citadin

 

Restaurants

A Naples vous avez vraiment l’embarras du choix pour ce qui est restaurants. Vous trouverez des pizzerias dans toutes les rues, vraiment !! J’ai eu l’occasion de tester de chouettes adresses, donc je me fais un plaisir de vous les partager !

L’adresse incontournable à Naples, inscrite dans tous les guides et connue aussi bien des touristes que des napolitains est Gino e Toto Sorbillo. Attendez-vous à faire la queue avant de pouvoir rentrer mais cela en vaut la peine ! La pizza est vraiment incroyable (sûrement la meilleure que j’ai jamais mangé) et les prix vraiment très abordables (entre 6 et 10€ la pizza environ). D’une manière générale les restaurants à Naples sont vraiment pas chers, même après avoir rajouté le prix du couvert/service !

Autres pizzerias à vous recommander : pizzeria d’angeli, pizzeria Da michele (bondée donc je ne l’ai pas testée mais très recommandée par les guides)

Sur le port de Sainte Lucie nous avons testé deux adresses :

  • Ciro : nous y avons seulement pris un verre mais le service était top et la vue sur le port était très agréable.
  • Zi teresa : nous y avons déjeuné et nous avons été très contentes de nos plats. Les prix étaient un peu plus élevés que dans les autres restaurants que nous avions fait à Naples mais la qualité du service et le cadre y étaient supérieurs.

    Vue depuis le restaurant Zi teresa

    naples italie voyage blog carnet citadin

J’ai été conquise par le glacier Fantasi Gelati, via Toledo. Je ne peux pas certifier que c’est le meilleur de la ville mais les glaces y étaient quand même excellentes et avec des goûts assez originaux. Je vous le recommande à 100% !

Comme dit précédemment, à Naples vous trouverez des pizzas partout mais profitez d’être à Naples pour gouter leurs babas au rhum, autre spécialité du coin.

naples italie voyage blog carnet citadin

A partir de Naples il est très facile de visiter les alentours comme les iles (Capri, Ishia, Procida) ou encore Pompéi, Sorrento, ou Positano. Nous avons donc décidé de visiter les ruines de Pompéi. Pour cela nous avons emprunté la ligne Circumvesuviana qui relie notamment Naples au site de Pompéi (arrêt Pompéi scavi). De mémoire le trajet aller comme retour était dans les 3€ et l’entrée au site à 7,5€ (Tarif réduit). Nous y avons passé seulement une demie journée (environ 3h), nous avons trouvé cela suffisant pour faire le tour du site.

pompéi ruines italie voyage blog carnet citadin

Voilà pour ce qui concerne Pompéi. Et si maintenant je vous parlais de Procida?

Aux alentours de Naples se trouvent trois îles : Ishia, Capri et Procida. Cette dernière est la plus petite des trois et est dite plus « authentique« . Cette île est très facilement accessible par le ferry depuis Naples. En effet, avec la compagnie Caremar vous y êtes en à peine 1h et ce pour une vingtaine d’euros aller-retour. Pourquoi s’en priver ?! J’ai personnellement été conquise par cet endroit. Les façades colorées, les petites ruelles en montée, et la vue que donne le sommet de l’ile … Tout est beau et plein de charme, un vrai coup de coeur !!

procida italie voyage blog carnet citadin

procida italie voyage blog carnet citadin

L’île n’est vraiment pas grande donc vous pouvez facilement en faire le tour à pied et admirer les jolies petites rues ainsi que la magnifique vue que vous avez depuis là-haut. Pour avoir la plus jolie vue vous devez vous diriger sur les hauteurs de l’ile vers l’ancienne prison de Procida (en passant par la via Salita castello). Ne manquez surtout l’incroyable point de vue depuis le « Belvedere sul Golfo di Napoli« , tout au bout à droite de la via salita castello.

procida italie voyage blog carnet citadin

Point de vue depuis le « Belvedere sul Golfo di Napoli »

En marchant dans Procida …

Si vous souhaitez vous baigner Procida dispose de cinq plages différentes, par contre je ne sais pas si elles sont toutes publiques ou pas. Nous sommes allées à Lingua Beach, situé à côté du port. A savoir : les plages sont majoritairement des plages de galets.

Nous sommes reparties en ferry assez tard pour profiter au maximum de cette journée, et nous avons eu la chance d’avoir un magnifique coucher de soleil sur le chemin du retour.

procida italie voyage blog carnet citadin

Le jour d’après nous sommes allées à Capri, de réputation plus touristique. C’est une île plus urbanisée par rapport à Procida. En effet, vous trouverez des boutiques de luxe, de nombreux hôtels, restaurants et autres services en tout genre. Cette île est très convoitée par la « jet set » locale ainsi qu’étrangère. C’est pourquoi Capri a développé une certaine réputation de « destination de luxe », qui se confirme effectivement sur place à la vue des immenses villas, de yachts démesurés, des prix beaucoup plus élevés etc…

A partir de Naples il est très facile de s’y rendre. La même compagnie que pour aller à Procida, Caremar, propose des ferrys. Comptez environ 40€ aller-retour et un trajet d’environ 50 min. Il y a des ferrys toute la journée, de 6-7h du matin à 22h il me semble. Nous avions pris un ferry assez tôt pour y aller et le dernier ferry pour le retour, afin d’avoir une journée vraiment complète.

capri italie voyage blog carnet citadin

Arrivées à Marina Grande, le port de Capri où arrivent notamment tous les ferrys, nous nous sommes directement dirigées vers une agence qui organise des tours de l’île en bateau. Pour 12€ par personne nous avons pu faire une balade de 2h en bateau et découvrir ainsi tous les incontournables de l’ile comme l’arc de l’amour, la grotte verte, ou encore la fameuse grotte bleue (compter un supplément de 5€ pour pouvoir rentrer dans la grotte bleue en empruntant des petites barques).

L’après-midi nous avons décidé de visiter la ville à pied. L’île, assez grande, est divisée en deux communes : Capri et Anacapri. Nous n’avons pas eu le temps de faire Anacapri, située à l’opposé de la commune de Capri. Le centre de la commune de Capri est composé essentiellement de boutiques de luxe et de restaurants donc n’a pas fort grand intérêt mais aux alentours se trouvent de nombreux incontournables comme la fameuse Via Krupp (malheureusement fermée quand nous y étions), le jardin d’Auguste, la chartreuse saint-Jacques, ou encore le belvédère de Punta Cannone qui offre un panorama incroyable.

capri italie voyage blog carnet citadin

capri italie voyage blog carnet citadin

capri italie voyage blog carnet citadin

capri italie voyage blog carnet citadin

capri italie voyage blog carnet citadin

A Capri il y a peu de plages, et elles sont très petites donc vite bondées. Il y a surtout peu de plages publiques : vous en trouverez vers Marina Grande et Marina Piccola. Sinon, si vous voulez vous baigner vous devez vous résoudre aux plages privées, où il faut compter entre 20 et 25€ pour avoir un transat (parasol en supplément). Je suis allée à La Fontelina, un restaurant et beach club. L’endroit est très beau, très bien aménagé (douches d’eau douce, toilettes, vestiaires pour se changer…) et offre un cadre très naturel. Nous avons payé 25 euros pour avoir un matelas, ou transat au choix, mais nous tenions vraiment à aller ici car nous en avions entendu beaucoup de bien et nous n’avons pas été déçues du tout !

capri italie voyage blog carnet citadin

capri italie voyage blog carnet citadin

capri italie voyage blog carnet citadin

capri italie voyage blog carnet citadin

Nous avons diné Capri car nous avions décidé de prendre le dernier ferry pour le retour. Nous sommes allées à un restaurant sur le port de Marina Grande. Je ne me rappelle malheureusement plus du nom du restaurant… J’ai pris que des plats locaux : une salade caprese (tomates, mozzarella et basilic) et en dessert une torta caprese (un gâteau au chocolat et aux amandes), et c’était un régal !

J’espère que cet article vous aura plu et surtout vous aura fait voyager. J’ai beaucoup apprécié écrire cet article car cela m’a fait revivre le voyage en quelque sorte ! Enfin, j’espère surtout avoir pu vous aider et vous apporter des informations, adresses, et conseils utiles si vous désirez aller dans ces destinations.

Je vous souhaite un bon week end, et à bientôt sur le blog !

Laisser un commentaire